La Suisse, le château d’eau de l’Europe

/, Eau, Information/La Suisse, le château d’eau de l’Europe

Le château d’eau de l’Europe

La Suisse est souvent appelée le château d’eau de l’Europe. A juste titre d’ailleurs, car nous avons réellement la chance de vivre dans un pays où l’eau est extrêmement abondante, sauf dans quelques zones très limitées. Et malgré tout, il faut ménager cette précieuse ressource.

Le “Château d’eau” de l’Europe, une appellation méritée, car la Suisse est un immense réservoir d’eau naturel. Les précipitations, dont seuls 2% sont soustraits pour l’eau potable, représentent en moyenne annuelle 60,1 milliards de mètres cubes d’eau.

Les affluents étrangers fournissent un complément de 13,1 milliards de mètres cubes. Il faut en déduire 20 milliards de mètres cubes qui s’évaporent. Le débit cumulé des cours d’eau sortant des frontières totalise ainsi 53,5 milliards de mètres cubes, soit 1696 mètres cubes par seconde.

Les eaux suisses s’écoulent vers la Mer du Nord par le Rhin, vers la Méditerranée par le Rhône, vers l’Adriatique par le Tessin et le Pô, vers la Mer Noire par l’Inn et le Danube.
Un immense réservoir d’eau naturel par rapport au reste de l’Europe, la Suisse compte d’innombrables réservoirs d’eau alimentés par les cycles naturels. Nous sommes vraiment à la source! L’eau est stockée par les glaciers, les lacs, les nappes phréatiques et les cours d’eau.

Grâce à cette richesse quasiment intarissable, nous avons la chance de pouvoir consommer l’eau potable sans restrictions. Même deux fois plus élevée, notre consommation d’eau serait encore assez modeste et durable par rapport aux ressources. Outre la quantité, la qualité joue aussi son rôle, et les eaux brutes sont en général d’excellente qualité en Suisse. Dès lors, le volume de consommation n’a pratiquement pas d’effet sur le traitement de l’eau, aussi durable et léger que possible.

Responsabilité éthique

Même si nous avons de l’eau en abondance, l’éthique nous engage à en prendre soin et à ne pas la gaspiller, car de nombreux êtres humains n’ont pas accès à l’eau en suffisance ou seulement à des eaux de mauvaise qualité.

La consommation moyenne d’eau par ménage s’élève à 160 litres par jour et par personne. Si on y ajoute celle de l’industrie, des activités artisanales, des pompiers, des distributeurs d’eau eux-mêmes et les déperditions, on arrive à environ 400 litres par jour et par personne. La consommation d’eau diminue constamment depuis maintenant 30 ans déjà.

 

0
× Comment pouvons-nous vous aider ?